Nous émettons environ 75000 pensées par jour.

 

La grande majorité de ces pensées sont répétitives: ce que nous pensons aujourd’hui nous l’avons déjà pensé hier, la semaine dernière, l’année dernière ; et il est fort probable que nos parents y soient pour beaucoup dans la construction de nos schémas mentaux. Ces pensées maintes fois répétées se renforcent en croyances, puis en actions, en habitudes … et finissent par façonner notre chemin de vie. D’où l’importance de choisir soigneusement ses pensées, comme on choisirait ses vêtements le matin avant d’aller travailler.  Nous savons aujourd’hui, grâce à l’avancée des neurosciences, que tout ce que nous croyons devient réel pour nous: Si nous vivons une difficulté économique, nous finirons sans doute par croire que nous ne méritons pas l’argent, et de nous retrouver avec davantage de dettes ou de difficultés pour subvenir à nos besoins.

Si on se sent incapable de construire une relation, on pourrait penser: “Personne ne m’aime”; ou bien on craint d’être jugé comme le faisait notre mère, par exemple, alors on reste sur la défensive lorsqu’un partenaire potentiel se manifeste, en pensant: “Les gens finissent toujours par me faire du mal.” Si on a une santé un peu vacillante, on va se mettre à penser: “La maladie est toujours présente dans notre famille”. Ou alors nous pensons que les virus s’acharnent sur nous de façon chronique.

Vous pourriez avoir encore d’autres pensées bien différentes, mais vous n’êtes peut-être même pas conscients des pensées qui vous traversent et façonnent votre vie. La majorité des personnes en effet n’ont pas conscience des pensées qui se forment en elles et qui les influencent tant. Ces personnes perçoivent seulement des circonstances extérieures, sans creuser en profondeur. Tant que personne ne nous montre la connexion existante entre les expériences externes et nos pensées intimes, nous restons victimes de nos pensées. Quelque-soit le problème auquel nous nous trouvons confrontés, celui-ci provient d’un schéma de pensées qui peut être modifié ! Vous pouvez prendre du recul sur les problèmes de votre vie en vous demandant par exemple: Quelles pensées sont en train de me conditionner ? Si vous vous accordez le temps d’un silence pour vous poser cette question, votre intelligence intérieure vous proposera des réponses.

Le travail d’un Coach de vie est de créer les conditions optimales pour faire venir en vous ces réponses, pour les transformer en affirmations nouvelles qui deviendront les fondements positifs pour la vie que vous avez choisi de vivre.

Stéphanie Bai, Coach de vie, Maître praticienne en PNL et Neurosémantique. Enseignante certifiée de la méthode de Louise Hay HealYourLife® et de Lucia Giovannini, TuttaUn’altraVita®, Mulhouse 

Leave a Reply